Veuillez inscrire vos critères de recherche


15 Sep 2017

Permis de pêche pour mer?

Les dernières nouvelles: la FédéCP dépose un mémoire pour stimuler une réflexion multifactorielle et défendre les intérêts des pêcheurs sportifs au sujet d'un projet d'instauration d'un permis de pêche en mer. 

Ci-dessous le communiqué de presse reçu le 14 septembre 2017. Vous pouvez aussi consulter le mémoire en cliquant ici.

Québec, le 14 septembre 2017 – La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (FédéCP) publie aujourd’hui un mémoire remis il y a quelques jours au ministère des Pêches et des Océans du Canada (MPO) au sujet d’un projet d’instauration d’un permis de pêche en mer dans l’Est du Canada, dans l’objectif de stimuler cette activité et ses retombées économiques. Devant les enjeux importants soulevés par une telle éventualité, dont celle de la possible perte d’amateurs déjà irrités par les nombreuses entraves existantes, il était impératif d’aider le MPO à se faire l’idée la plus précise possible des attentes des pêcheurs sportifs du Québec quant au développement de la pêche sportive dans la zone 21.
 
Le projet du MPO d’instaurer un permis de pêche, assorti d’une déclaration obligatoire des prises, poursuit l’objectif de stimuler la pêche récréative comme moteur économique et source d’enrichissement pour toutes les régions.  En vertu de ce projet, l’instauration d’un permis est envisagée dans la mesure où certains stocks se rétablissent et que d’autres, telles que ceux du maquereau, nécessitent une attention particulière.
 
Bien qu’attentive au souhait du MPO de mieux mettre en valeur la pêche sportive aux espèces marines, la FédéCP demeure tout de même craintive devant la mise en place d’un permis de pêche en mer. C’est d’ailleurs afin de documenter son analyse qu’elle a tenu au cours de l’été une consultation dont les résultats ont servi à établir les positions et les réflexions qui sont présentées dans son mémoire. Par cet exercice, elle a pu transmettre au MPO le portrait de la situation et les propositions de la communauté de pêcheurs devant l’éventualité de l’arrivée d’un permis de pêche en mer, afin qu’il puisse évaluer le plus justement possible la pertinence d’instaurer un tel permis.
 
D’emblée, le mémoire annonce que l’imposition d’un permis sera un irritant important pour les pêcheurs, et qu’il le sera davantage s’il devient payant. La déclaration obligatoire des prises risque aussi de rebuter bien des pêcheurs et, selon les avis des pêcheurs consultés, un sondage auprès des utilisateurs conviendrait mieux à un projet de mise en valeur de la pêche sportive. Par la même occasion, la FédéCP en profite pour attirer l’attention du MPO sur d’autres éléments importants à considérer relativement à son projet. Elle demande à ce ministère de réfléchir à l’ouverture de la pêche à certaines espèces, telle que le flétan de l’Atlantique, inéquitablement réservé aux pêcheurs commerciaux. Elle demande aussi qu'il mette en place le projet pilote de pêche aux crustacés que les citoyens de la Minganie réclament. Offrir aux citoyens l’opportunité de récolter un homard ou quelques oursins ne mettront aucunement les populations en danger. Les ressources aquatiques de notre pays appartiennent à tous les Canadiens, et le gouvernement doit prévoir leur partage équitable entre tous.
 
Finalement, la FédéCP est parfaitement d’accord avec le MPO qui n’envisage pas l’émission de permis pour les espèces catadromes, telles que l’anguille, ou les espèces anadromes, telles que le bar rayé, l’éperlan, la truite de mer, l’esturgeon et autre. Rappelons que présentement il n’est pas nécessaire de se procurer de permis pour pêcher dans la zone 21, englobant le fleuve Saint-Laurent à partir du pont de Québec et le golfe du Saint-Laurent jusqu’au fond de la Baie-des-Chaleurs.
 
Malgré la pertinence du projet du MPO, il n’en demeure pas moins que de nombreuses questions se posent quant à l’instauration d’un permis de pêche en mer, notamment en regard du frein qu’il pourrait appliquer au développement ou, tout simplement, au maintien de la pêche récréative dans le fleuve et le golfe du Saint-Laurent. Le mémoire soumis par la FédéCP aidera ce ministère à évaluer au mieux son projet, et à s’assurer que la décision qui sera prise le sera réellement en faveur de la mise en valeur de la pêche sportive.
 
Vous trouverez les détails de la position de la FédéCP à l’égard d’un permis de pêche en mer en consultant le mémoire qu’elle a produit dans la section « Documentation » de notre site Internet http://fedecp.com/la-federation/documentation/memoires/.


 La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (fedecp.com) est un organisme sans but lucratif qui représente 125 000 membres. Depuis 1946, sa mission est de contribuer, dans le respect de la faune et de ses habitats, à la gestion, au développement et à la perpétuation de la chasse et de la pêche comme activités traditionnelles, patrimoniales et sportives.


Suivez-nous sur Facebook et abonnez-vous à notre infolettre!
 
– 30 –
 
Source :               
Stéphanie Vadnais          
Conseillère aux communications
Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs
 


federation quebecoise des chasseurs et pecheurs martin bourget peche peche en mer permis


PUBLICITÉ

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Histoires de pêche, 31 Aoû 2018

Tournage et voyage de pêche /...

ON COMMENCE PAR LE LAC ONTARIO..... Les dernières semaines nous ont permis de voyager en famille à travers les routes du Québec et de l'Ontario pour rencontrer nos amis et faire des images pour vous présenter des trucs et...
Techniques, 27 Fév 2017

À la découverte du Clinch knot

Sans contre dis l’un des nœuds les plus populaires, les gens de Ford vous proposent un tutoriel vidéo sur la meilleure façon de nouer le nœud Clinch. Souvent utilisé à la pêche à la mouche (plus...
Histoires de pêche, 27 Fév 2017

Avril 1992 : Pêcher dans...

En 1991-1993, je travaillais dans l’Arctique canadien. J’ai demeuré plus d’un an à Urshuktuk (Gjoa Haven, Nunavut). L’un de mes plus beaux souvenirs fut une journée de pêche avec deux familles de mon village....